Saison 2022 : inscrivez-vous !

Tout d’abord, nous vous souhaitons à toutes et à tous une année 2022 sereine et positive afin que vous puissiez donner libre cours à votre passion.

Le Trophée Lotus vous emmènera cette année sur les plus beaux circuits de France et vous permettra de rouler aussi sur l’un des plus impressionnant circuit d’Europe, Spa Francorchamps, qui fut le théâtre de tant d’exploits de l’histoire automobile.

Les engagements sont ouverts et vous pouvez vous inscrire pour la saison entière ou pour une course seulement. Les inscriptions sont en ligne : ici.  Nous vous rappellons que vos numéros de course vous sont réservés jusqu’au 21 février, au-delà de cette date ils pourront être attribués à de nouveaux pilotes.

Nombre d’entre vous nous posent la question de la licence concernant l’épreuve disputée à l’étranger (Spa Francorchamps) :  nous vous précisons qu’une licence nationale suffit et qu’elle devra être accompagnée d’une autorisation de la FFSA. Nous avons fait la demande à la fédération afin que cette autorisation soit donnée à l’ensemble des inscrits pour que vous n’ayez pas à le faire de façon individuelle. Nous vous tiendrons informés dès que possible, mais dans tous les cas une licence nationale suffira.

Nous vous rappellons que les places sur la grille à Spa seront limitées et que nous inscrirons les pilotes dans l’ordre d’arrivée des bulletins d’engagement accompagnés de leurs règlements. Nous vous invitons vivement à nous renvoyer ces éléments dès le début de l’année afin de réserver votre place pour cet évènement européen qu’est le Home – Spa Summer Classic.

Par ailleurs, nous avions été sollicités par les organisateurs du Circuit des Remparts à Angoulême, pour gérer un plateau réservé aux Lotus Seven, les 17 et 18 septembre 2022, dans le cadre d’une démonstration.

Nous avons effectué un sondage auprès d’une cinquantaine de pilotes et n’avons obtenu que vingt neuf réponses dont seulement douze se sont avérées positives. Les motifs de refus étant principalement la date, pas idéale car nous serons la semaine précédente au Val de Vienne et la dangerosité du circuit. Sachant d’autre part qu’il peut y avoir un peu de déperdition au cours des précédents meetings, nous ne pensons pas que nous pourrons réunir une vingtaine de Seven comme évoqué avec les organisateurs. Nous avons donc décliné l’offre d’une participation officielle du Trophée Lotus.

Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez solliciter à titre individuel les organisateurs pour inclure votre auto dans un autre plateau de démonstration.

Nous vous rappellons le site de l’épreuve : Circuit des Remparts | Les 16, 17 et 18 septembre à Angoulême

Nos prochains rendez-vous : le 11 mars, pour la journée de roulage Mecanic Gallery sur le circuit de Bresse et le 25 mars, pour le premier meeting du trophée à Magny-Cours .

Remise des prix, le mot du Président

Petits retours sur cette saison qui a battu tous les records en termes de participations, jugez plutôt :  ce sont 83 pilotes qui ont participé au moins à une course du trophée, parmi ceux-ci la moitié ont été des participants réguliers puisque nous fûmes 40 en moyenne par meeting, versus 33 l’année dernière soit une augmentation de 21%, avec un record absolu de 59 voitures au GPFH du Castellet en juin.

Si nous devons évoquer les raisons de ce succès, qui nous positionne maintenant comme le plus ancien, mais aussi le plus important trophée historique français ; j’aimerais les résumer en quelques points essentiels.
Tout d’abord la magie de cette Seven qui nous rend si joyeux à son volant, merci Colin Chapman de nous avoir inventé un jouet si ludique, mais c’est aussi la formule de course monotype qui fait la part belle au pilotage.
L’ancienneté de l’épreuve, née en 1987 et organisée sans interruption depuis, avec une stabilité des éligibilités qui ne rend pas les véhicules obsolètes au bout de quelques années.
La limitation des préparations et des coûts d’utilisation ; essayez donc de proposer à vos préparateurs Claude, Pascal, Anthony ou Manu de vous faire une auto pour gagner le Trophée Lotus sans limite de budget, résultats vous aurez la même que vos camarades qui jouent la gagne, ici ce n’est pas le plus riche qui gagne et cela doit être souligné dans un monde du sport auto ou les différences se font souvent à ce niveau.
Enfin, comment ne pas parler de l’ambiance qui règne sur le paddock et j’en veux pour exemple la dernière finale à Lédenon, où les trois protagonistes candidats à la victoire conversaient amicalement à quelques minutes du départ. Xavier, Antho, Dom quelle belle image vous avez donnée du trophée.
Je me souviens aussi cette saison de Pascal Métayer prêtant un pont à un pilote concurrent de son team, sans que ses pilotes ne se plaignent de ce soutien, encore un bel exemple. Je me souviens de Claude Rucheton, pourtant très occupé, dépannant un client qui n’en était pas un. Je me souviens de Patrick Bouvier proposant spontanément le prêt de sa voiture à un autre pilote mieux placé que lui au championnat et bien d’autres exemples de ce type. Sans compter les nombreux moments festifs qui accompagnent nos week-ends, et qui font partie intégrante de l’ADN du trophée, avec cette saison, comme point d‘orgue cet après-midi dansant sur le paddock de Ledenon où nous fêtions quatre anniversaires, en dansant en combinaison de pilotes au son des jeunes DJ de la famille Koenig.
Voilà tout ce qui fait le succès de notre groupe et c’est bien évidement à vous qu’on le doit, à la passion que vous y mettez et de notre côté, nous essayons de faire perdurer cette ambiance en y mettant quelques recettes d’organisation structurelle tout en gardant cet esprit enfantin qui nous fait rester si joueurs.
Je voudrais d’ailleurs profiter de ce moment, pour remercier toutes les équipes de Mecanic Gallery qui m’aide dans l’organisation et plus particulièrement Fabienne mon épouse qui est souvent mise à contribution.

Voilà pour la saison 2021 et avant de récompenser les pilotes présents je voudrais vous dire un mot rapide sur la saison qui nous attend :

Nous renouvelons notre partenariat avec l’Historic Tour dont nous effectuerons toutes les épreuves.

Le programme est alléchant avec les circuits de Magny Cours et Dijon, anciens théâtres des bagarres historiques en F1 et surtout notre retour à l’international, à Spa Francorchamps, 8 ans après notre dernier passage ; vous l’aviez souhaité, je vous l’avais promis, nous irons donc en Belgique au mois de juin pour une course de 61 mn.

Nouveautés ; nous aurons deux journées de roulage sur le circuit privatisé de la Bresse le 11/03 pour peaufiner vos derniers réglages avant la première manche à Magny cours et le 6 juillet pour une autre journée d’essais avant de partir en vacances.

Nous sommes aussi sollicités pour participer aux remparts d’Angoulême, qui se déroule une semaine après le Val de Vienne en septembre, ce serait dans le cadre d’une démonstration ou d’une course, ce n’est pas défini pour l’instant, mais dans tous les cas en dehors du Trophée Lotus, je vous enverrai très vite des infos et je ferai un sondage sur la faisabilité de ce projet, qui n’est pas sans risque sur un circuit en ville. Nous devrons nous positionner au plus tard début janvier.

Ensuite, notre ami Vincent nous avait convier à partager un week-end à Marrakech, l’année dernière qui a été reporté covid oblige, le projet renait à date du 23 au 25 février, vous avez reçu les infos dans votre boite mail, merci de lui répondre directement, nous nous faisons une joie de nous retrouver dans un lieu différend nos rencontres habituelles.

Globalement, j’espère surtout, que la situation sanitaire nous permettra d’effectuer une saison complète et sans reports.

Somptueuse finale à Ledenon

Course 1
Avec 41 autos en lice, le Trophée Lotus est le plateau le plus fourni du meeting. Parti de la pole, Nicolas Beloou est toutefois stoppé dans son élan dès le premier tour par une courte neutralisation, qui laisse malheureusement deux voitures au bac. Le temps de remettre la piste en sécurité et le pilote manceau repart de plus belle avant de se faire ravir le commandement par Florent Cazalot au cap de la mi-course. En plein duel, les deux hommes sont alors suivis de près par Dominique Vulliez et Xavier Jacquet, eux aussi dans le match pour la victoire. La bataille s’intensifie encore en vue de l’arrivée avec ces deux derniers de plus en plus menaçants pour le leader Florent Cazalot. Celui-ci résiste malgré tout aux ultimes assauts de ses poursuivants et remporte cette course 1. Collés à lui, Xavier Jacquet et Dominique Vulliez coupent la ligne d’arrivée dans la même seconde !

Le top 5 : 1.Cazalot, 2.Jacquet, 3.Vulliez, 4.Beloou, 5.Delhaye

Course 2
Cette deuxième course dominicale s’accompagne d’un enjeu important : elle doit décider du nom du vainqueur du Trophée Lotus 2021. Sur la lancée de sa courte victoire du samedi, Florent Cazalot est le premier à se porter au commandement, puis c’est au tour de Xavier Jacquet de mener ce turbulent peloton d’une quarantaine d’autos. A mi-course, Cyril Cazalot et Dominique Vulliez sont dans ses roues et vont bientôt échanger leurs positions, tandis qu’Anthony Delhaye suit de près. Comme toujours en Trophée Lotus, la fin de course s’annonce particulièrement disputée. Xavier Jacquet aborde le dernier tour avec une seconde d’avance et achève la course en vainqueur devant Dominique Vulliez, finalement pénalisé de 30’’ pour non-respect de la route de course. Florent Cazalot et Anthony Delhaye encadrent ainsi sur le podium un Xavier Jacquet aux anges, puisqu’il conserve son titre de lauréat du Trophée Lotus, établissant ainsi un nouveau record en étant quatre fois champion (2016,2019,2020,2021).

Le top 5 : 1.X.Jacquet, 2.Cazalot, 3.Delhaye, 4.Beloou, 5.C.Jacquet

La saison s’achève donc sous le soleil gardois et l’humeur festive des concurrents. Cette saison disputée quasiment intégralement malgré la Covid 19, a été la saison de tous les records puisque 83 pilotes ont participés a ce championnat, une compétition qui a réuni en moyenne 40 pilotes de Seven par meeting avec un maximum de 59 participants au Grand Prix de France Historique du Castellet . Notre plateau, doyen des trophées historiques français, est aussi le plus important du Championnat de France Historique des Circuits (Historic Tour).

 

 

Après Charade, la finale à Ledenon.

Après les meetings de Dijon-Prenois, du Val de Vienne et enfin de Charade, le classement général du Trophée Lotus 2021 s’est considérablement resserré. L’issue de la saison 2021 est encore bien incertaine…
En effet et sans doute pour la première fois dans l’histoire du Trophée, quatre pilotes peuvent toujours prétendre au titre de champion de notre compétition, à l’aube de la dernière manche !

Qui d’Anthony Delhaye, de Dominique Vulliez ou de Nicolas Beloou succèdera à Xavier Jacquet, à moins que Xavier ne se succède à lui-même… Les quatre ténors du championnat se tiennent en une vingtaine de points et tout peut donc encore arriver sur le très technique toboggan Gardois, les 23 et 24 octobre prochains.

Rarement une saison du Trophée Lotus ne fut aussi disputée, et le champion sera assurément un beau vainqueur car il aura dû lutter jusqu’au dernier tour de la dernière course pour venir à bout de ses valeureux concurrents.

Pas moins de 84 pilotes auront pris part cette saison à au moins une course du championnat. Le Trophée Lotus, le doyen des trophées historiques français mais aussi le plus dynamique, s’affirme d’années en années.

Dans quelques jours à Lédenon, les deux ultimes courses de cette saison haletante livreront leur verdict. Montez le son et rendez-vous au premier virage !

Un grand merci à Tchaul31 Photographies pour nous avoir envoyé cette belle photo qu’il a faite lors du dernier meeting de l’HT à Charade.
https://www.facebook.com/TCH31/

 

Au revoir Albi, bonjour Dijon,

La seconde manche du Trophée Lotus s’est déroulée sur le très accueillant circuit d’Albi, juste avant le weekend du 14 juillet et ce fut une vraie fête nationale puisque
35 Seven se sont élancées sur la piste du Séquestre.
Seul le malheureux Cyril Grenot n’a pu prendre le départ, à la suite de soucis mécaniques.
Dès les essais qualifs, les principaux prétendants sont au rendez-vous notamment Xavier Jacquet auteur de la pôle position, devant Dominique Vulliez et Philippe Koenig.

Résumé de la première course :
Philippe Koenig, pourtant auteur d’une très belle séance de qualifs mais en proie à des soucis mécaniques renonce à prendre le départ. Vainqueur peu de temps avant, de la course de SportProtosCup, Dominique Vulliez mène les premiers tours, puis Xavier Jacquet, le “pôle man”, reprend son bien. Passé la mi-course, les deux hommes continuent d’échanger leurs positions au fil des tours, tandis qu’Anthony Delhaye, Nicolas Beloou et Florent Cazalot croisent également le fer pour le gain de la troisième place. La violente sortie de piste de Vincent Bayard écourte finalement la course de deux tours. Le classement entérine à ce moment-là, la victoire de Dominique Vulliez devant Xavier Jacquet et Anthony Delhaye. Quelques malheureux n’ont pour des raisons diverses pas terminé la course mais certains seront néanmoins au rendez-vous le lendemain, après quelques heures de mécanique sur le paddok.

Le top Ten de la C1: 1. Vulliez, 2. Jacquet, 3. Delhaye, 4. Beloou, 5. Cazalot, 6. Lauber, 7. Garcia Imaz, 8. Szyndelman, 9. Bayard (classé malgré son accident, car le drapeau rouge qui s’en suivi mis fin à la course); 10. Wimez.

Deuxième course :
Pour sa quatrième course du week-end, Dominique Vulliez continue d’afficher une forme resplendissante. L’homme est costaud et malgré un hiver très difficile, il est revenu au premier plan avec une force de caractère assez impressionnante. A mi-course, il pointe en tête avec Xavier Jacquet et Anthony Delhaye dans ses roues, tandis que Florent Cazalot et Nicolas Beloou suivent un peu plus loin. Xavier Jacquet perd aussitôt tout espoir de victoire en se voyant infliger un drive through, suite à des lignes de courses non respectées. Un accrochage entre Cyril Randier et Jean-Yves Roux oblige l’entrée en scène de la voiture de sécurité, ce qui  fige ensuite les positions, le dernier tour s’effectuant sous régime de drapeaux jaunes. Dominique Vulliez peut savourer son doublé aux dépens immédiats d’Anthony Delhaye et de Florent Cazalot, ses compagnons de podium.

Le top Ten : 1. Vulliez, 2. Delhaye, 3. Cazalot, 4. Beloou, 5. Garcia Imaz , 6. X. Jacquet, 7. Szyndelman, 8. Bernard, 9. Lauber, 10. C. Jacquet.

Le classement général qui découle de ces deux premières manches (donc quatre courses) laisse augurer une bataille sans merci entre les  hauts savoyards (Vulliez et Jacquet) et les quelques rapides prétendants que sont Delhaye, Cazalot et Beloou remarquablement placés a ce stade du championnat.

Prochaine manche sur le circuit de Dijon Prenois, les 7 et 8 août prochains ou malgré la période estivale,  35 pilotes sont déjà inscrits.

Record de participation pour le début de la saison 2021 au Castellet

Comme le dit Laurent Vallery-Masson (Directeur HVM Racing) : « Promesse a été tenue ! Nous avons célébré l’histoire de la Formule 1 ce week-end au Castellet avec le soutien du GIP GP de France. Nous avions plus de 300 autos en course et le spectacle était au rendez-vous. Tout comme le public, puisque nous avons atteint la jauge maxi de spectateurs qui nous était imposée. Cette dernière édition , si elle fut laborieuse à construire, fut un réel succès pour le plus grand plaisir des pilotes participants. »
Pour notre part, le Trophée Lotus a battu largement son record de participants (qui datait déjà du précédent Grand Prix de France avec 42 Seven) puisque c’est une grille record de 59 Lotus et Caterham qui se présentait sur cette magnifique piste du Castellet. Ce week-end encore, le plateau des Lotus était le plus important du meeting.

Essais qualificatifs : déjà la pôle pour Xavier Jacquet qui veut marquer de son empreinte le début de la saison, bien décidé qu’il est, à conserver son titre 2020. Mais c’est aussi avec beaucoup d’ambition que se présentent les rapides pilotes du top ten qui le suivent.

Lors de la première course du samedi :
Les 59 exemplaires de ce modèle légendaire ont apporté un piment unique à la course du jour, et ont enchanté les spectateurs. L’issue est demeurée incertaine jusqu’à l’arrivée. Parti de la pôle, Xavier Jacquet est sorti vainqueur de cette somptueuse bataille en repoussant notamment les assauts d’Anthony Delhaye et de Florent Cazalot, classés dans la même seconde.
Le top 10 : 1. Jacquet Xavier, 2. Delhaye Anthony, 3. Cazalot Florent, 4. Vulliez Dominique, 5. Beloou Nicolas, 6. Garcia Imaz Emmanuel, 7. Jacquet Cyril, 8. Lauber Patrick, 9. Bernard Fabrice, 10. Huret Philippe.

Deuxième course dimanche :
Il revient à l’imposant peloton du Trophée Lotus l’honneur de clôturer la troisième édition du GP de France Historique. Après un début de course un peu tumultueux, un accrochage impliquant trois autos impose une longue interruption des débats. Full yellow et drapeau rouge avant une relance safety où quelques pilotes seront pénalisés pour dépassement anticipé. La course est ainsi relancée pour un ultime sprint de quatre tours. Leader jusqu’alors, Xavier Jacquet doit malheureusement abandonner à cause d’un problème de freins, laissant à Anthony Delhaye le soin de le relayer en tête. Dominique Vulliez n’a toutefois pas dit son dernier mot et finit par arracher la victoire sur le fil pour… 88/1000 de seconde ! Florent Cazalot très régulier complète le podium.
Le top 10 : 1.Vulliez Dominique, 2.Delhaye Anthony, 3.Cazalot Florent, 4.Beloou Nicolas, 5. Jacquet Cyril, 6. Garcia Imaz Emmanuel, 7. Lauber Patrick, 8. Huret Philippe, 9. Grenot Cyrille, 10. Dieudonne Laurent.

Dans la catégorie des Caterham, ce  sont Basile Gronfier et Yannick  Verhille (beau retour pour le Doc, ancien vainqueur du Trophée, revenu à ses premiers amours.) qui remportent les deux manches.
Le tout jeune et prometteur Clément Jan les accompagnant sur le podium lors de chaque course.

Au classement général après cette première manche du Trophée 2021, c’est Dominique Vulliez, Anthony Delhaye et Florent Cazalot qui composent le premier trio 2021 ; Xavier Jacquet a brulé son joker, mais ne doutons pas qu’il revienne  aux affaires, car comme vous le savez le classement  gêneral ne retient que les 11 meilleurs résultats sur les douze courses  de la saison 2021.

Résultats de la course
Classement général 2021

Prochain RDV à Albi début juillet, ceux qui étaient inscrits en début de saison avant le report du meeting d’Albi, verront leur engagement reconduit d’office pour les dates de juillet, sauf instruction contraire.
Pour les autres, merci de vous inscrire au plus tôt ici.

Grand Prix de France Historique

Comme vous le savez peut-être le calendrier de la F1 a changé et en particulier le GP de FranceF1 qui a été avancé d’une semaine.

Nous sommes très heureux de vous confirmer que notre date pour le Grand Prix de France Historique est officiellement confirmée et reste inchangée aux 11,12 et 13 juin.

Cela donnera sans doute encore plus de visibilité à cette prestigieuse réunion.

Notre liste prévisionnelle comporte 58 engagés, ce qui est un record dans l’histoire du Trophée Lotus.

Toutes les infos sur la page de l’événement : ici

Avant-goût du programme :

Masters Historic Formula One : Les F1 « atmo » des années 70 et 80, jusqu’à celles de 1985, majoritairement motorisées par le V8 Ford Cosworth.

HGPCA : Les Voitures de Grand Prix et F1 réparties en deux périodes : jusqu’à 1960 (à moteur avant) et de 1961 à 1965 (à moteur arrière de 1500 cm3).

MAXX Formula : Les F1 jusqu’à 2013 et autres anciennes monoplaces de haut niveau (GP2, F3000, SuperLeague Formula, World Series by Renault, Auto GP, etc).

Historic Formula 2 : Les monoplaces de Formule 2 de la période 1967  1978 (moteur 1600 ou 2000 cm3).

Formule Junior : Les monoplaces de Formule Junior, à moteur avant ou arrière de 1000 ou 1100 cm3, de la période 1958 à 1963.

Trophée F3 Classic et Formule Renault Classic : Les monoplaces de Formule 3 des années 70/80 (jusqu’à 1984) et les monoplaces de Formule Renault, à moteur atmo ou turbo, des années 80/90 (jusqu’à 1994).

Formula Ford 1600 : Les monoplaces de Formule Ford à moteur Kent 1600 de la création de la formule 1967 à 1981.

Masters Historic Sports Cars : Les Sport-Protos et GT du Mans et des championnats internationaux de la période 1962 à 1974.

Masters Endurance Legends : Les Sport-Protos et GT du Mans et des championnats internationaux de la période 1995 à 2015.

Gentlemen Drivers : Les GT d’avant 1966.

Masters Pre-66 Touring Cars : Les voitures de Tourisme d’avant 1966.

Trophée Lotus : Les Lotus Seven (1957 à 1973) et anciennes Caterham.

Trackday Dijon by Mecanic Gallery

🏁 JOURNÉE DE ROULAGE À DIJON-PRENOIS 🏁
Nous vous savons impatients de rouler à nouveau en attendant la reprise officielle de la compétition 🏁
Mecanic Gallery a profité de la place laissée vacante, en raison des reports, pour privatiser le circuit de Dijon-Prenois le Samedi 8 Mai prochain 🥳😍
Nous organiserons ainsi notre deuxième journée de roulage de la saison, en collaboration avec HVM Racing 👍
🟪 CATÉGORIES ✅
Trois groupes seront invités à prendre la piste :
👉 Groupe A : monoplaces
👉 Groupe B : Lotus Seven & Caterham
👉 Groupe C : berlines & GT
Chacun de ces groupes bénéficiera de plus de 120mn de roulage reparties sur cinq cessions (voir horaires ci-contre).
🟪 INSCRIPTIONS ✉️
Inscriptions monoplaces & berlines/GT 👉 www.hvmracing.fr
🟪 LOCATION 🏎
Via nos formules de location, des Lotus et des Caterham seront mises à la disposition des clients qui voudraient tenter l’expérience Seven sur l’un des plus beaux tracés français 🇫🇷🏆
🟪 COVID RULES ⚠️
Le circuit sera naturellement adapté aux conditions sanitaires en vigueur. Aucune inscription ne pourra avoir lieu sur place.

Albi reporté

Malgré tous les efforts conjugués et les accords qui nous avaient été donnés la semaine dernière, Catherine Ferrier, la Préfète du Tarn, dans une volteface de dernière minute, n’a pas autorisé le meeting d’Albi aux dates prévues, c’est donc la mort dans l’âme que nous reportons ce meeting aux  9, 10 et 11 juillet prochains. Par voie de conséquence, le calendrier est modifié et le meeting de Croix en Ternois, initialement prévu aux mêmes dates, est annulé.

Bien évidemment, les engagements perçus pour Albi sont reportés aux nouvelles dates et les concurrents qui ne pourraient se libérer, seront intégralement remboursés.

Nous sommes vraiment désolés de cette annonce tardive et espérons de tout cœur que nous pourrons vous proposer une suite de la compétition plus apaisée.

Notre prochain rendez-vous est fixé à Dijon début mai, nous croisons les doigts…

Merci à tous de votre soutien, soyez prudents, prenez soin de vous, on espère vous revoir très vite sur la piste.