Nouveau calendrier 2020

J’espère tout d’abord que vos proches et vous-mêmes soyez épargnés par ce terrible virus qui nous frappe.

Les conditions exceptionnelles que nous vivons tous, nous rendent tributaires des conditions sanitaires et des autorisations gouvernementales pour pratiquer notre sport favori.

Le report de nombreuses manifestations rend les calendriers difficiles à reprogrammer, notamment au niveau de la disponibilité des circuits, dans le temps forcement réduit qui nous sépare de l’hiver.

Tout le sport automobile est impacté et il nous faut prendre des options auprès des circuits car le nombre de week-end est limité et d’autres organisations postulent sur les mêmes dates.

C’est pourquoi, nous avons pris la décision en collaboration avec HVM, le promoteur du Championnat de France Historique des Circuits, de modifier notre calendrier 2020.

Ainsi le nouveau calendrier du Trophée Lotus (sous réserve des autorisations officielles) s’établirait ainsi :
19/20/21 juin : Charade
17/18/19 juillet : Albi
14/15/16 août : Dijon
11/12/13 septembre : Nogaro
25/26/27 septembre : Val de Vienne
16/17/18 octobre : Le Mans

 

Report du meeting d’Albi !

Pour les raisons sanitaires que vous connaissez, la préfecture du Tarn n’a pas autorisé le meeting Historic Tour prévu à Albi les 17 ,18 et 19 avril prochains.

Nous avons donc le regret de vous annoncer le report de cette manche du Trophée Lotus qui se déroulera les 17, 18 et 19 juillet 2020. Les horaires restent inchangés.

Cette nouvelle date met en péril notre participation à l’épreuve de Croix en Ternois prévue les 11 et 12 juillet, nous vous tiendrons informé prochainement de la décision probable de l’annulation pure et simple du meeting de Croix.

 

Saison 2020 du Trophée Lotus, trente quatrième du nom

Le doyen des trophées historiques français se porte bien et la trente quatrième saison du Trophée Lotus se profile déjà.

Après une année qui a vu 60 pilotes différents sur la piste, nous attendons une participation record car plus de quarante pilotes sont pressentis pour se disputer le titre 2020, ajoutez à cela les pilotes qui viendront occasionnellement ou qui loueront des autos pour nous rejoindre, assurément 2020 (vingt-vingt, comme disent certains ) sera un grand millésime.

Le Trophée Lotus, c’est le sport auto à l’ancienne, avec un budget limité et des sensations qui ne le sont jamais. Venez nous rejoindre au sein d’un peloton animé mais respectueux de nos autos, vous apprécierez aussi la convivialité de notre paddock au sein de meetings 100% historiques.  Pour ceux qui souhaiteraient s’essayer à la compétition en historique, nous avons des Seven disponibles à la location, en formule Seven Access (all includ) ou en Caterham Kent classic (tarifs ICI).

Pour tenir compte de vos souhaits, pour varier les plaisirs, pour satisfaire la demande croissante de participants sur tout le territoire, et pour maintenir une offre (y compris tarifaire)  suffisamment attractive, les circuits visités ne sont pas toujours les mêmes.

Vous trouverez ICI le calendrier et les tarifs d’engagements ainsi que notre offre de transport et de remisage à partir de Villefranche sur Saône (à réserver impérativement).

Le Trophée 2020 sera constitué de 7 meetings et donc de 14 courses : les cinq manches de l’Historic Tour, à cela s’ajoutent un meeting à Croix en Ternois, sur deux jours en juillet, et pour finir en beauté, un meeting international au Mans.

Le règlement 2020 évolue peu (consultable en ligne dans son intégralité courant février) mais voici les principales modifications :
Quatorze courses au programme et seules les treize meilleurs résultats seront pris en compte pour le classement général.
Le décompte des points évolue compte tenu de l’accroissement de la participation.
Seuls les Lotus Seven et les Caterham historiques seront conviées au podium et  marqueront des points au classement général. Des Caterham plus modernes (k-series, sigma) pourront néanmoins participer aux épreuves sur invitation, sans marquer de points.
Compte tenu de la difficulté d‘approvisionnement des bras de suspension supérieurs AV, les bras réglables sont dorénavant autorisés, dans les conditions décrites au règlement technique.

Les inscriptions au trophée (coût 400 euros) vous permettant d’accéder au tarif préférentiel des engagements sont dorénavant ouvertes. Nouveauté : vous devez vous inscrire directement en ligne.

De même, vous devrez vous inscrire en ligne aux différentes courses du Trophée dans la rubrique s’engager du site. N’oubliez pas de suivre aussi notre compte FaceBook, riche en commentaires, photos et vidéos.

Pour les participants de la saison précédente, sachez que vos numéros de courses habituels vous sont réservés jusqu’au 15 février2020, au-delà ils pourront être attribués à de nouveaux concurrents.

La société Mecanic Gallery est plus que jamais le promoteur et développeur du Trophée Lotus et Christian Odin, et moi-même seront bien évidement vos interlocuteurs privilégiés.

Toute l’équipe de Mecanic Gallery et moi-même vous souhaitons une excellente saison 2020.

Pour information, Christian Odin sera présent au Salon Rétromobile sur le stand de la FFSA de jeudi 6 février au samedi 8 février.

Journée de roulage à Dijon

Nos amis de l’Asavé organise le samedi 14 mars une journée de roulage afin de préparer la saison 2020.

Une place de choix est réservé aux Seven du Trophée Lotus. Vous pourrez rouler sur 4 sessions de 45mn, sans esprit de compétition, dans le seul but de mise au point et d’essais de présaison.

Vous devez réserver vos places directement à l’Asavé à l’aide du bulletin et  en remplissant la reconnaissance de responsabilités.

Des commissaires techniques de la FFSA seront présents pour répondre à vos éventuelles questions.

Pour les pilotes du trophée  qui souhaiteraient une prestation de transport à partir de Villefranche sur Saône, nous affrétons une semi-remorque, mais il est impératif de réserver vos places par retour de mail car le nombre de places disponibles ne sera pas extensible ; le coût de la prestation est de 480 euros TTC à régler d’avance. Le chargement s’effectuera au départ, le vendredi 13 mars.

Nous vous accueillerons sur place au sein d’un box fermé afin de vous offrir café et viennoiseries dès le matin.

Remise des Prix Trophée Lotus 2019

La saison 2019 du Trophée Lotus verra sa remise des prix se dérouler le samedi 1er février 2020 dans cette merveilleuse région de la Bourgogne et plus précisément à Beaune (en Côte d’Or).

Ce sera l’occasion de récompenser les pilotes présents mais aussi de lancer la saison 2020 avec les nouveaux participants qui nous rejoignent.

Voici le programme que nous vous proposons.

Les réjouissances commenceront en fin d’après-midi : le rendez-vous est fixé à 17h30, 5 rue du Collège à Beaune aux Caves Patriarche (tél : 03.80.24.53.78).

Dans un ancien couvent du 17ème siècle, vous voyagerez au cœur des vins dans les plus grandes caves de Bourgogne. Un sommelier vous guidera à travers cet incroyable labyrinthe de galeries où reposent plusieurs millions de bouteilles, une dégustation au verre vous sera proposée lors de cette visite œnologique, vous pourrez ainsi découvrir Pouilly-Fuissé, Gevrey Chambertin, Beaune et Pomard 1er cru.

La remise se déroulera à la suite, au caveau principal où un diner sera servi accompagné des traditionnels Meursault et Aloxe Corton.

Pour vous loger, consulter le site de l’office du tourisme www.beaune-tourisme.fr en privilégiant les solutions dans le centre historique, ce qui vous permettra de rejoindre à pied votre hôtel pour une dernière balade digestive. Vous trouverez aussi des idées de visites très intéressantes parmi lesquelles nous vous conseillons fortement les célèbres Hospices de Beaune, mais aussi le marché aux vins ou la visite de la Moutarderie Fallot.

Pour faciliter l’organisation de cette soirée, j’invite tous les pilotes à nous rejoindre en s’inscrivant avant le  10/01/20. Vous pouvez bien évidemment venir avec des amis et/ou accompagnants.

La participation aux frais est fixé à 70 euros par personne.

La finale au Val de Vienne

A la suite de qualifications très disputées pour l’attribution de la pole position, Florent Cazalot devance de sept centièmes Fabrice Bernard et Xavier Jacquet pour une fois relégué à la troisième place.

Au départ de la première course, Cazalot le poleman conserve l’avantage devant Dominique Vulliez, bien parti, et Xavier Jacquet. C’est ce dernier qui va prendre le leadership dès le tour suivant devant ses deux compères. Le top 6 est alors groupé en moins de trois secondes. Vulliez perd le contact et rentre au stand sur une problématique bénigne alors qu’il était deuxième. Au fur et à mesure de la course, les positions du haut de tableau se stabilisent, seul Cazalot parvenant à rester dans le sillage de Jacquet. Bernard perd du terrain et c’est Philippe Koenig qui est le nouveau troisième devant Cyril Jacquet, le fils de Xavier, et Didier Berrezai. Viennent ensuite quatre pilotes qui font aussi le spectacle en alternant leurs places presque à chaque tour ; ainsi Anthony Delhaye, Philippe Gaso, Christian Odin et Jérôme Gavaudan animent ce cœur de peloton de façon spectaculaire. En tête à quelques tours de la fin, Xavier Jacquet contrôle la situation et creuse l’écart, remportant ainsi un nouveau succès devant Cazalot et Koenig.

Dans la catégorie Caterham, c’est Didier Vest qui signe un nouveau succès, devant Vincent Bayard qui pilotait (de belle manière) une Seven Access de location après avoir accidenté son auto aux essais.

Pour la deuxième course, le vainqueur de la veille, Xavier Jacquet, est forfait pour des raisons familiales au départ de cette course, ainsi que son fils Cyril.

Dès le départ, Florent Cazalot emmène le peloton devant Koenig et Bernard. Dominique Vulliez, parti en fond de grille, fait une remontée incisive et spectaculaire, à tel point qu’il est troisième après deux tours de course, derrière Cazalot et Koenig, détachés, alors que Bernard est retombé en fond de plateau en proie avec un problème mécanique certes mineur, mais qui l’obligera à l’abandon. Vulliez réussit à revenir au contact des deux leaders. Koenig trouve l’ouverture et prend la première place au sixième tour mais Cazalot réplique et reprend le leadership. Vulliez en profite pour dépasser Koenig, moins d’une seconde séparant le trio. Vulliez insiste et prend la tête à trois tours de l’arrivée. Cazalot résiste mais Vulliez remporte la course avec moins de trois dixièmes d’avance sur Cazalot, Koenig terminant troisième à un peu plus de deux secondes.

Les animateurs du peloton de la veille (Berrezai, Gaso, Delhaye, Odin et Gavaudan) se retrouvent comme dans la première course, rejoints par le toujours vaillant Laurent Bouchetal.

Au niveau des Caterham c’est Didier Vest qui fait le doublé devançant Joachim Bernard et Jean-Marc Perroncel.

Au terme de cette superbe saison 2019, qui a rassemblé soixante participants (un record), Xavier Jacquet remporte le Trophée Lotus pour la seconde fois après deux secondes places successives au général lors des deux saisons précédentes. Un grand bravo à lui !

On se retrouvera en 2020…

La rentrée à Charade

Mal parti lors de la première course, Xavier Jacquet perd le bénéfice de sa pôle position dès le départ, laissant à Dominique Vulliez le soin de mener les débats durant les deux premiers tours. Repassé en tête, le pilote de Thonon-les-Bains atteint le cap de la mi-course avec un avantage de 2″8 sur son rival, tandis que Philippe Koenig complète le tiercé gagnant du moment devant Alain Szyndelman et Eugène Deleplanque. Si Vulliez parvient à rester dans le rythme du leader par la suite, les autres voient leur retard augmenter au fil des derniers tours. La course s’achève ainsi sur un énième succès de Xavier Jacquet. Comme lors des « qualifs », la brillante Pauline Delarbre signe la meilleure performance des Caterham.

Lors de la seconde course du week-end, Dominique Vulliez s’avère, une fois encore, le seul capable de suivre le rythme endiablé de Xavier Jacquet. Au terme des dix tours de course, il coupe la ligne d’arrivée avec seulement 4’’8 de retard sur l’implacable leader du Trophée. Plus loin, Philippe Koenig s’invite une seconde fois sur le podium en ayant résisté jusqu’au bout à Alain Szyndelman et Fabrice Bernard. Dans le top 5 en début de course, Eugène Deleplanque se contente de la septième place derrière Philippe Gaso. Côté Caterham, Pauline Delarbre signe à nouveau le meilleur résultat devant Vincent Bayard et Didier Vest. A l’issue du comptage des points de ce week-end de course, Xavier Jacquet est d’ores et déjà virtuellement champion 2019 du Trophée Lotus !

Le Trophée Lotus dans le cadre prestigieux Grand Prix de France Historique

Pour l’occasion, le Trophée Lotus présente une nouvelle fois un plateau exceptionnel ! En l’honneur des 65 ans du Team Lotus, ce ne sont pas moins de 42 pilotes de Lotus Seven et de Caterham qui sont en piste pour en découdre dans cette première course du week-end. Crédité du meilleur chrono aux essais, Pascal Métayer domine les premiers tours, puis laisse à son grand rival Xavier Jacquet le soin de mener les débats. Comme attendu, le sort de la course se décide entre eux dans l’ultime boucle, Pascal Métayer obtenant le dernier mot pour 4/10 de seconde. Le pilote-préparateur Claude Rucheton décroche une troisième place longtemps détenue par Alain Szyndelman.

Il revient aux très nombreux pilotes du Trophée Lotus le privilège de mettre un point final à ce deuxième GP de France Historique. Sans surprise, dès le départ de ce second round, un nouveau duel s’engage dès les premiers tours entre Xavier Jacquet et le vainqueur de la veille, Pascal Métayer. Cet impitoyable bras de fer tourne à l’avantage de ce dernier à mi-course, puis son rival reprend la main quelques tours plus tard. Au gré des dépassements des retardataires, Xavier Jacquet parvient à se mettre à l’abri de son adversaire en toute fin de course. Au terme d’un autre duel serré, Dominique Vulliez arrache la troisième place face à Philippe Gaso.

Superbe meeting à Albi pour la famille Jacquet

Dès les premiers tours de la course, Xavier Jacquet pointe en tête devant Philippe Koenig et Dominique Vulliez, soit le parfait reflet de la hiérarchie des essais. A mi-course, le pilote savoyard est toujours solidement installé au commandement, tandis que la bataille fait rage dans son rétro. A ce niveau, Dominique Vulliez s’en sort le mieux en prenant peu à peu ses distances avec les autres poursuivants, à commencer par Cyril Jacquet, le fils du leader joliment remonté à la troisième place. La course s’achève sur ce tiercé, alors que Didier Berrezai, Philippe Koenig et Fabrice Bernard seront restés menaçants jusqu’au bout. Vincent Bayard termine premier des Caterham devant Jean-Marc Perroncel et Didier Vest.

Lauréat de la course de samedi, Xavier Jacquet repart sur les mêmes bases dans cette course 2. Mieux encore, il a avec cette fois son fils Cyril blotti dans son sillage ! A mi-course, seuls Dominique Vulliez et Didier Berrezai soutiennent encore la comparaison. Peu après, la brève entrée en piste du Safety Car gomme les écarts entre ce quatuor de tête. Tout reste à refaire au « restart » alors qu’il reste quatre tours de course. Parti à la faute, Dominique Vulliez se retire de cette explication finale qui voit la famille Jacquet signer le doublé, le père précédant le fils de 4/10 sur la ligne d’arrivée, un joli coup d’œil du destin pour ce jour de la fête des pères. Jean-Marc Perroncel s’adjuge la victoire des Caterham devant Cyril Randier et Vincent Bayard. A noter quelques pilotes sanctionnés de « drive through » pour départ anticipé ou non-respect de la ligne de course.